Cultivons la gratitude

0 Non classé No Comments
Il y a de cela quelque années, quand j’ai commencé à cheminer vers la voie de la spiritualité, un de mes maîtres me dis «Nathalie, surtout n’oublie pas de cultiver la gratitude ». A l’époque, cette notion me paraissait tellement difficile à saisir. Quelle gratitude ? Alors que je travaillais durement pour avoir ce que j’avais, que je me libérais de mes blessures pour être plus heureuse par mon propre travail personnel. Et je devrais remercier l’Univers pour un travail que JE fournissais ?
.
Et oui, j’étais un petit scarabée un peu imbu de sa haute et jeune personne. Je n’avais pas compris. La Gratitude c’était déjà remercier que je sois en état de travailler car mon corps me le permettait. Car je n’avais aucun handicap qui m’empêchait de me lever tous les matins. J’ai mes 5 sens performants assez que pour me faire comprendre de tout et aucun membre manquant. La gratitude c’est simplement de me lever sous un toit, quel qu’il soit. D’avoir à boire et à manger et ne pas faire 5km voir plus pour trouver une source et me nourrir même si ce sont des pâtes. C’est avoir assez chaud en hiver même si je dois un peu baisser le chauffage pour la facture. Voilà, tout ça, ça nous semble acquis alors que pour beaucoup de monde c’est un combat quotidien.
.
En cette période de confinement, réapprenons la gratitude, pour nous mais aussi ceux qui grandissent sous notre toit. Avoir une famille unie, pouvoir rire et se parler, échanger alors que certains sont seuls. Faire des activités parents enfants alors que certaines personnes n’arrivent pas à avoir d’enfant. Les redécouvrir autrement durant ce confinement, découvrir ensemble de nouvelles valeurs. Même quand vous entrez en tension avec une personne que vous aimez, ça veut dire que vous êtes accompagné.
.
Enfin, quand vous cultivez la gratitude, vous dites à l’Univers que vous êtes capables d’apprécier ce que vous avez et vous ne cherchez plus à accumuler mais a déjà savoir utiliser intelligemment ce que vous avez. La Terre ne s’en portera que mieux. Nos grands-parents achetaient pour que ça dure, il faut que ça recommence. Et toi, si tu lis ce texte, c’est que non seulement tu as un écran et Internet ! Tu es donc déjà dans une certaine abondance 😁 Rappelle-toi qu’en fait, il en faut peu, très peu pour être heureux !
.
.
🐻
« Laisse-moi te dire une chose, petit frère
Si tu travaille comme cette abeille
Eh, tu te rendras malade
Ne gâche pas ton temps pour l’impossible
Et si tu peux le trouver, alors tant mieux pour toi!
Et tu verras qu’tout est résolu
Lorsque l’on se passe des choses superflues
Alors tu ne t’en fais plus
Il en faut vraiment peu, très peu, pour être heureux »
.
.
Baloo ce petit ouf qui cultive autosuffisance et l’autonomie 😂 Et vous, amusez vous à chercher tous les jours 3 bonnes raisons d’être reconnaissant de ce que vous avez et de le dire à l’Univers! C’était la fameuse prière qu’on faisait avant de manger le soir, on appelait ça les bénédicités. Sur ce, je vous laisse!
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

d70c176f7602383f44ca7c7152ffd7f4111111111111