« Je ne dormirai pas tant qu’elle brûle » ou l’entrée dans l’Ere du Verseau

0 Non classé No Comments

 

 

 

Ce sont les mots envoyés par ma filleule. Quelques minutes avant de les recevoir, je les pensais. C’est que pour elle comme pour moi, Notre Dame c’est notre symbole commun. Une partie de nous.

 

Il est 18h50 quand je vois une connaissance Facebook filmer en direct l’incendie. J’ai du mal y croire mais sur le moment, je reste confiante. Impossible qu’un tel bâtiment s’embrase entièrement. Il y a tellement de dispositifs de sécurité. Je pense que seule la flèche sera atteinte… hélas.

 

Très vite, j’assiste incrédule à l’amplification du feu, je comprends que rien ne l’arrêtera. Il faut savoir que Notre Dame a un grand âge mais a aussi accumulé des siècles d’énergies et qu’elle est un très haut siège de l’alchimie. A savoir la transformation par le feu, appelée transmutation. Je comprends alors ce qui se passe. L’ancien s’efface pour construire le nouveau. Rien ne pourra arrêter ce feu qui doit parler, s’exprimer, qui doit faire changer les mentalités. Luis Ansa parlait de l’aura de Notre Dame. Il évoquait un jour une coupure de courant de grande ampleur dans les années 50 qui avait mis tout Paris dans la nuit. Au loin, pendant la minute qu’a durée la coupure, Notre Dame rayonne une aura bleutée. L’alchimie n’est pas externe mais interne! Tout le monde est subjugué, hé oui, chaque pierre de Notre Dame a été énergétisée par les bâtisseurs.

 

Bâtisseur ! Ce sont les mots incroyables que sort Monseigneur Chauvet en interview. Un homme qui me touche, profondément lumineux dans la tempête. Notre Dame c’est sa maison. A la fin de son interview, il prononce « Notre Dame brule et se détruit, hé bien alors, soyons des bâtisseurs ! ». Et j’entends dans cette phrase les plus hautes vibrations, il vient de prédire l’avenir. Un monde de bâtisseurs à bien des plans.

 

Certes mais c’est dur quand même. Mélenchon écrit que «  les flammes poignardent notre esprit». C’est ça. Notre Dame c’est le premier monument sur lequel je me penche ado, c’est le premier que j’ai envie d’aller toucher énergétiquement, connaître par cœur. Je m’enflamme moi aussi à l’époque pour elle avec passion. Je lis le livre d’Hugo, je touche alors à l’alchimie une première fois sans le savoir. Je me passionne pour le Haut Potentiel de ses tours, l’archidiacre Frollo, prisonnier entre son cœur et sa raison. Pour la comédie musicale qui la remet en valeur. En études d’art, elle revient à moi, pour admirer le style gothique et ses trésors. Notre Dame c’est une partie de mon cœur. Je m’y penchais encore en alchimie et en chamanisme ces derniers mois.

 

J’observe mon Facebook s’agiter. On parle de complot (hypothèse toujours possible quand on sait que Pâques aurait dû être le 24 mars, voir le travail de H. Crowhurst), on parle d’accident de travail (j’avoue avoir du mal à y croire). On me dit qu’on voit des visages sur les photos, des anges. Oui certainement, je pense aussi à toutes les présences divines qui ont dû regarder cela très démunies ou au contraire résignées et dans l’Amour.

 

Pour ma part, j’y vois une transmutation. Une purification très puissante. Je pense au temple païen en dessous. Est-ce qu’on veut nous dire de réunir les deux cultes ou du moins d’ouvrir le champ des possibles, d’être plus l’écoute de la Nature? D’être moins dans le dogme, plus dans la spiritualité ? J’y vois une renaissance, le fait que ça tombe en France. En pleine protestation des Gilets Jaunes, j’espère que ça ne vise pas à tuer le mouvement. Je pense évidemment à la purification par la fumigation, j’espère au fond de moi que sa fumée millénaire va purifier Paris de ses égrégores collectifs, de envoûtement puissant de son Président. Président qui s’exprime et qui ne me touche pas. Lui qui devait justement faire une allocution sur la mascarade du Grand Débat.

 

Au soir, j’ai l’habitude d’appeler mes archanges pour me faire un soin mais la gravité est telle que je n’ose pas. Je sais que dans ce type d’intervention, ils sont présents autour des pompiers et peut être même à essayer de contrôler les flammes. Je décide de m’endormir dans le salon, entre un sentiment de chagrin et de paix. En me disant ce n’est que du matériel, après tout l’Atlantide aussi a disparu. Beaucoup de monuments ont disparu. C’est l’histoire de la vie.

 

Je suis impressionnée et heureuse qu’on laisse peu de place aux habituels « comment ça s’est produit ? » « Qu’est ce qui s’est passé au niveau de la sécurité? », « les pompiers ont-ils pu intervenir avec des moyens assez efficaces ? ». C’est bien. Les gens sont dans le moment présent et pensent déjà à rebâtir quelque chose de meilleur ! et oui, c’est ce qu’il faut comprendre ! Détruire pour aller vers un monde meilleur. Je lis des prophètes de malheur « ce n’est que le début d’une période sombre ». Oui ce sera ce que vous voudrez que ça soit. La peur n’a pas sa place ici, Notre Dame n’a pas peur. Elle est tout de même la personnification dans la pierre de Marie. Femme puissante qui ne se laisse jamais abattre, qui a vu son fils mourir, pensez à cette force qui la possède ! Vers 23h, je le sens, c’est bon, elle est sortie d’affaire. Les pompiers s’expriment 20 minutes plus tard et confirment. Elle aura tout de même perdue sa charpente millénaire qui sera impossible à reproduire (car nous ne faisons plus pousser en France de chênes centenaire) et ses vitraux exceptionnels par leur conservation justement… Sur Twitter, je vois des photos de l’intérieur, on crie au miracle, l’autel avec la Vierge n’a subit aucun dégât avec l’effondrement de la flèche! Marie reste debout!

 

N’empêche, je m’endors et je pose mes questions un peu là-haut. De la main de l’homme ou non, ce feu c’est la main de Dieu. Car si j’ai bien compris quelque chose, c’est qu’il n’y a pas de hasard. Ce sont nos vieux schémas qui brûlent. Des siècles de prières, de peines qui partent vers le Ciel définitivement. Pendant la nuit j’entends à mon oreille « l’Ere du verseau vient maintenant de commencer ». Car oui, on était en transition depuis des décennies. L’Ere du Verseau, celle de la liberté, de la destruction justement pour reconstruire, de l’indépendance de la pensée, des starseeds. Oui, merci à la présence qui m’a dit ça, ça résonne bien en effet.

 

Alors oui mes amis, entrons dans l’Ere du Verseau. L’Ere du libre arbitre, de l’Amour et de l’Unité. De l’éveil de conscience mondial, reprenons notre pouvoir personnel et notre liberté de pensée. Ne laissons pas Notre Dame s’être sacrifiée pour rien. N’abandonnons pas nos luttes, nos envies de rayonner un monde meilleur. Il est temps de prendre nos vies en main pour nous emmener sur le chemin qui est le nôtre, qui correspond à notre Vérité et pas à celle qu’on veut nous imposer. Nos modèles actuels s’effondrent et sont ceux de l’Ere du Poisson. Rigidité, peurs, croyances, punition. Avançons sereinement avec l’Ere du Verseau. Pleurons une dernière fois et avançons vers nous-mêmes.

 

Je ressens un vrai élan d’amour. Et si ce drame nous apprenait que l’Amour et l’Unité est plus fort que tout ? Que rien ne disparaît et que tout se transforme ? Les fondations ont tenu, la forme est restée. A nous de redéfinir le fond !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

809b2b69f5bf77252b3da96b1ec56a9e;;;;;;;;;