Questions relatives au libre arbitre

0 Non classé No Comments
[Canalisation des guides du 5/5/2020]
.
« Pourquoi on a tendance autant à s’autopunir quand on fait de mauvais choix ? Je vois beaucoup personnes dans la spiritualité avoir peur de se tromper de voie et vérifier si c’est bon pour eux, si c’est la bonne route et rester figer de peur de se tromper et se punir à la moindre erreur… Y’ aussi le poids du karma qui peut s’accumuler qui est stressant»
.
Le karma ne doit pas être vu comme un poids, une menace ou une punition mais comme une loi qui ordonne l’Univers pour cadrer le plan de la Terre. Vous en avez besoin car la nature humaine, pour le moment, n’est pas assez sage et donc ne pas commettre le mal. Quand vous vous rappellerez vos origines divines, le karma disparaîtra de lui-même car vous ne commettrez plus d’infractions.
.
Avant de vous incarner, votre équipe spirituelle vous montre toutes les possibilités et toutes les expériences à faire et quel sera le meilleur parcours pour y arriver et quels seront les choix qui, au contraire, risquent de vous retarder ou de dévier de votre route de certaines expériences.
.
Les vieilles âmes ont tellement expérimenté de vies qu’elles connaissent le système et sont malgré elles stressées de se tromper. Il est très rare que vous arriviez à faire 100% du parcours sans erreur. Voilà pourquoi certains de vous, vérifient à outrance leurs choix en bas et se punissent doublement : avant de remonter et quand ils seront revenus (rires). Ils ont très peur de dévier et louper une occasion et c’est ce qui se passe quand même car ils n’osent plus avancer…
.
Quand vous nous revenez, nous vous faisons défiler votre vie et très souvent vous entrez en déception envers vous-mêmes de ne pas avoir fait certains choix, de ne pas avoir pris certaines opportunités qui se présentaient. Alors que sur le moment, vous aviez certainement fait de votre mieux et vous aviez vos raisons.
.
Nous vous encourageons vraiment à entrer en compassion envers vous-mêmes car il n’y a pas d’erreur mais que des expérimentations. Certains sont déçus en nous revenant mais tout parcours parle et dit quelque chose ! Donc ne vous souciez pas de ça car vous serez encore plus déçus si vous remontez et que qu’ayant eu peur de vous tromper, vous avez loupé énormément d’occasions. Il faut là aussi trouver un équilibre. Osez, vivez, quitte à vous tromper, c’est ça qui vous fera grandir.
.
« J’aimerais vous poser la question du libre arbitre parce que ces derniers temps, je me suis vraiment vue avoir des comportements qui me ressemblent pas, comme si j’étais poussée pendant à un moment à avoir des émotions qui me touchent alors que d’habitude ça ne m’atteint pas. J’ai l’impression d’être sous emprise sur le moment et ça me dérange vraiment beaucoup. Comment vous pouvez expliquer ça ? »
.
C’est votre Ame qui vous insuffle des comportements mais en fait vous êtes elle. Il n’y a pas de séparation entre elle et vous. Vous ne faites qu’un. Elle est sur des plans supérieurs et vous êtes une de ses émanations sur des plans inférieurs. Celui qui vous fait croire que vous êtes séparé d’elle, c’est votre Ego ! Parce que lui son rôle, c’est de vous protéger de l’extérieur, de prendre le contrôle. C’est comme si vous étiez muni de deux consciences : une divine (Ame) et une terrestre (Ego). Et votre Ego veut faire taire la conscience divine qui ne fonctionne pas sur son système. Lui doit tout analyser alors que la conscience divine sait. Elle n’a pas besoin de se justifier, elle fait. Ça énerve beaucoup votre mental pour qui les choses sont toujours difficiles et tortueuses (rires).
.
En fait, selon ce que vous vivez ou devez vivre, votre Ame régit vos émotions qui sont en fait les siennes et votre Ego n’aime pas ça du tout car il n’a plus le contrôle vu que c’est soudain, ça prévient pas, tout ce dont il a horreur. Quand vous pensez perdre le libre arbitre, ce n’est pas une réflexion de votre partie spirituelle mais de votre Ego qui n’apprécie pas du tout d’avoir perdu sa main mise sur vous pendant un moment.
.
« Durant ce confinement, on a été presque forcé à travailler sur nous, beaucoup de dossiers, blessures sont remontées. A nouveau, j’en appelle au libre arbitre, car j’ai plusieurs fois demandé que le rythme se calme voir s’arrête. Je prenais fermement la décision de ne plus bosser sur moi et pourtant, ça continuait de tomber, je n’avais pas d’autres choix de m’y remettre car sinon mon corps me le rappelait sévèrement. Pourquoi ? »
.
Parce que vous n’avez clairement plus le temps de faire les choses à votre rythme. Vous êtes dans un sprint final où vous devez donner le meilleur de vous-même. Vous ne pouvez plus vous arrêtez jusqu’à la ligne d’arrivée. Alors certain jour, vous avez le mental et d’autre pas. Vous deviez absolument vous enlever certaines épines du pied, nettoyer et faire du tri pour ce qui va suivre. Vous deviez vous délester en solo pour que vous soyez ensuite efficace en groupe. Mais nous ne vous en dirons pas plus à ce sujet. Sachez que nous sommes avec vous pour vous aider à récupérer durant vos pauses mais qu’il va encore falloir avoir du souffle car la Terre purge beaucoup de choses et vous aussi. La vibration augmente sur Terre et à travers vous aussi, ce qui remonte beaucoup de vieux dossiers karmiques ou de cette vie à être réglés. Impossible d’y échapper, nous vous conseillons vraiment de régler tout ce qui se présente à vous sur le moment car quoi qu’il arrive cela devra se faire par un moyen ou un autre. Ce qui est fait en douceur ne laisse aucune amertume…
.
« Avez-vous un message de conclusion à donner ? »
.
Oui, prenez vos responsabilités envers vous-mêmes. C’est-à-dire, respectez votre vérité et il n’est plus temps de vous choisir à moitié ! Ça ne fonctionnera plus, le divin ne le laissera plus faire. Choisissez-vous en urgence. Soyez responsables aussi de ce que vous allez mettre en place après le confinement, ne soyez pas juste « bien-pensant », passez réellement à l’action et montrez le changement que vous souhaitez. Cela par contre, peut se faire à votre rythme sans forcer personne (voir les canalisations précédentes) mais doit se faire. Réfléchissez maintenant en conscience, ces deux mois vous ont ouvert les yeux sur tellement de sujets. Alors réfléchissez à vos futurs achats, à leur nécessité, à vos besoins réels et à ceux qui comblent une blessure en vous (ennui, abandon, besoin d’être utile).
.
Courage mes frères et sœur ! Enfin, nous souhaitons vous dire ceci, de là où nous sommes nous voyons aussi plusieurs parcours possibles pour cette humanité et ce n’est pas nous ou Dieu qui décidera de la vitesse à laquelle ce changement se produira mais bien Vous ! (voir canalisation précédente). Ne l’oubliez pas ! La transition se fera rapidement ou très lentement en fonction de votre volonté d’appliquer ces changements le plus vite possibles mais il faudra respecter ceux de Vous qui ne souhaitent pas le faire. N’entrez pas en conflit avec eux, n’ayez crainte, car le mouvement qui s’amorce obligera les consciences à évoluer à un moment où un autre. Le divin a décidé que cette période d’involution devait se terminer quoi qu’il arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2f2da48ca102a8d167c4076c8fd38327qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq